Christopher Coppin: Développeur Web

Tout le monde est confortablement installé, on a fait couler le café et mis une petite musique de fond ? Parfait, alors c’est parti.

Nom: Christopher Coppin

Age: 34 ans 

Rôle dans Yield: Développeur web

Passionné depuis toujours par les nouvelles technologies au sens large du terme, je voudrais vous présenter deux évènements parmi ceux qui m’ont amené à être ici aujourd’hui et faire cette présentation: 

– mon père achète une nes alors que j’avais 5 ans 

– je télécharge mon premier film sur un modem 56k sur notre premier abonnement internet illimité, durée du téléchargement : 7 jours  

Je vous l’accorde, cela n’a peut être pas grand intérêt à ce moment de la présentation mais vous verrez que tout sera plus clair d’ici la fin de l’article.

Que fais-tu dans la vie ?

Je suis développeur web, en tout cas c’est certainement le terme le plus facile à comprendre par les moldus. 

pro•gram•mer

n. [proh-gram-er]
An organism that 
turn caffeine and 
pizza into software

Sinon en d’autres termes je suis développeur front-end, ma mission c’est ‘en gros’ de prendre la maquette du designer, (qui correspond à la vision finale d’un site ou d’une application et d’en faire un site ou une application qui puisse être consulté depuis n’importe quel support, que ce soit un écran de smartphone ou une télévision.

C’est un domaine passionnant, et la description que je viens d’en faire peut paraître un peu réductrice mais lorsque l’on commence à parler de responsivité, d’accessibilité, d’animation, d’UX ( je ne parle pas de contenu pour adulte ici ) et bien d’autre, je peux vous assurer que c’est un domaine absolument passionnant.

Quel est ton parcours ?

J’ai envie de dire que j’ai un parcours un peu atypique mais il faut bien l’avouer, aujourd’hui bon nombre de personnes ont un parcours atypique. Mais je vais rester sur cette position et vous raconter ce parcours “Atypique”. 

J’ai débuté mon parcours professionnel avec une formation d’installateur en équipements électrique, j’ai eu la chance de travailler sur des sites exceptionnels comme Airbus avec entre autres les bâtiments de l’A380, des salles blanches, ou encore le Viaduc de Millau.

Une chose en entrainant une autre, le domaine du bâtiment connaissant une baisse d’activité je me lance dans l’installation de systèmes automatisé ( qui reste encore proche du domaine de l’électricien mais avec beaucoup plus d’électronique ) et l’agencement de mobilier, les entreprises étant de plus en plus souvent pluridisciplinaire, il faut savoir s’adapter, apprendre le plus souvent en situation réelle et c’est quelque chose que j’ai toujours réussi avec succès.

J’ai toujours été investi à 100% dans mon travail, quel qu’il soit et en prenant un peu de recul souvent au dépend de ma vie personnelle. Mais le domaine qui m’a toujours passionné, c’est le domaine de l’informatique.

C’est pourquoi j’ai passé de nombreuses vacances, d’innombrables week-ends et bon nombre de nuits à me former dans différents domaines qui touchent à l’informatique et que j’ai fini par décider qu’il était grand temps de vivre de ce qui m’a toujours passionné en faisant une reconversion professionnelle.

J’ai donc passé près de deux ans à me former en temps complet au développement web,  grâce aux nombreuses ressources disponibles sur internet, le compte personnel formation et de longues heures à lire des documentations et des lignes de code avant de m’installer en tant qu’auto entrepreneur et proposer mes services dans la création de site web.  

Des loisirs ?

Comme beaucoup de personnes je dirais, de nombreux centres d’intérêts mais peu de temps à y consacrer.

Je commencerais avec la musique, qui a toujours été un élément moteur pour moi autant avec la pratique de la basse quand j’étais plus jeune ( qui a dit beaucoup plus ? ) que l’écoute de longues heures de playlists pendant que je travaille. Aujourd’hui la pratique se réduit à quelques notes sur un clavier de temps en temps.

Première égalité avec la musique, les jeux vidéo. Oui ça ferai presque cliché n’est ce pas ? Mais je dois avouer que je porte un intérêt certain sur quelques FPS et autre MMORPG depuis de nombreuses années et que rejouer à Zelda sur nes me procure le même plaisir après toutes ces années.

Pour ce qui est de la pratique sportive, même si elle est compliquée en cette période de confinement dans laquelle on se trouve au moment où j’écris ces quelques lignes. J’apprécie énormément faire de longues balades à vélo avec mes enfants taper la balle sur les courts de tennis. 

Des objectifs ?

Maintenant que je travaille à mon compte dans le domaine qui me passionne mon objectif est de pérenniser mon activité, pourvoir en vivre sereinement ce qui veux dire se remettre en question tous les jours, continuer à se former dans les différentes technologies et suivre leur évolution pour pouvoir proposer le meilleur de se qui se fait aujourd’hui et qui se fera demain à mes clients. 

Conclusion

Voilà vous savez tout ou presque, si vous avez lu jusque ici je pense que je vous dois un café ( tiens j’ai pas parlé de ma passion pour le café ). 

Une autre chose que j’affectionne tout particulièrement c’est de partager mes connaissances et mes passions avec ceux qui le souhaitent, et si vous voulez discuter d’un des sujets abordés ici je serais ravi de vous répondre sur les réseaux sociaux.

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Cet article a 2 commentaires

  1. Helen

    You forgot to say that you dream was to work for/in an english spoken company/country. is it still ? kissous

    1. I still want to use my English skills in my work but that’s another journey I’m still working on.

Laisser un commentaire

Articles similaires